Monde

“This is ground control to Major Tom…” Hello Houston…

Par Tristan Tottet

Alors que nous venons de commémorer les 50 ans de la mission Apollo 11 et les premiers pas de l’homme sur la Lune, on oublie que le programme Apollo est une succession d’exploits qui dépassent la simple date mythique du 20 juillet 1969.

 

Capture d’écran 2019-07-25 à 11.30.43

J-F Kennedy ( La nouvelle frontière)

Hello houston!

Le programme initié en 1961 compile une série de succès technologiques, scientifiques et humains. Dans cette catégorie des missions extraordinaires éclipsées par le trio de Neil Armstrong, on trouve le cas d’Apollo 8. Qui se souvient de Franck Borman, James Lovell et William Anders ? Et de Russel Louis Schweickart, pilote de Apollo 9, d’origine française,de surcroît alsacienne, de Lembach. Ses grands parents avaient émigré aux States.

Capture d’écran 2019-07-25 à 11.54.22

« Son grand-père quitte Lembach fin 19ème siècle pour émigrer aux USA.( fiche Wikipedia)

Louis Schweickart, qui venait voir sa famille alsacienne et avait rendu visite aux élèves et professeurs du Lycée Kléber de Strasbourg.Il est vivant

Apollo 8 avait été la mission des premières fois : la première à quitter l’orbite terrestre, la première à entrer dans l’orbite d’un autre astre, la première à découvrir la face cachée de la Lune et la première à découvrir la Terre ainsi que le « lever de Terre ».

Bref, en raccourci, Apollo 11 et son alunissage réussi n’a été qu’une consécration qui éclipse par sa portée symbolique les succès qu’ont été les missions Apollo 12, 14, 15, 16 et 17 ainsi que les 12 moonwalkers qui ont foulé le sol lunaire.

« Hello Spaceboy « 

L’épopée Apollo a aussi apporté sur Terre son lot de nouveautés. Quelques jours avant l’alunissage, un musicien de 22 ans sort un titre qui de prime abord passe inaperçue, mais quel artiste : David Bowie !

Capture d’écran 2019-07-25 à 11.35.17

Grâce à un technicien de la BBC qui a eu l’idée d’associer sa chanson aux images de la mission Apollo 11, Bowie est tout de suite mis en orbite, au top des charts britanniques. Le morceau Space oddity accompagne l’alunissage d’Apollo 11, malgré la teneur   » délicate » du texte de la chanson.

Elle retrace l’histoire d’un jeune astronaute, le Major Tom, qui comme les membres des missions Apollo se dirige vers d’autres cieux. Le décollage se déroule à la perfection mais lors de sa sortie dans l’espace, Major Tom doit fait face à une avarie technique. La liaison avec le centre de contrôle est coupée et le cordon de sécurité qui relie Major Tom à son vaisseau spatial cède. Il disparaît alors happé par le vide intersidéral. Œuvre d’imagination certes mais …il y a différentes manières de ressentir cette « hypothèse farfelue qui n’est venue,même pas à Jules Verne.

Les artistes peuvent beaucoup!

(Major Tom (Coming Home (ou Major Tom (Völlig Losgelöst) en allemand) est une chanson écrite et interprétée par Peter Schilling, sortie en 1982. Elle se réfère au personnage Major Tom de la chanson Space Oddity de David Bowie.)

Avant,n’oublions pas pour autant Apollo1 , dont les trois occupants sont morts dans l’incendie au sol avant le décollage. (la grandeur des héros est trop souvent appréciée au regard des risques encourus ..Eh oui !

Capture d’écran 2019-07-25 à 12.09.34Les 3 victimes.

 

Entre David Bowie et son personnage, une histoire de » je t’aime moi non plus » commence.  Major Tom revient à certains moments, une fois dans l’album Scary monsters sous les traits d’un junkie dans la chanson Ashes to Ashes ou une autre fois  avec l’album Outside avec la chanson Hello Spaceboy qui évoque les « malheurs » spatiaux du Major.

Toutefois, le dernier album de Bowie Blackstar donne l’adieu final car le Major Tom a bel et bien disparu. La vidéo du titre éponyme débute par les images d’un astronaute sans vie sur une planète inconnue. D’abord interprétée comme une mort enfin avouée du Major Tom, le titre prend un tout autre sens quelques jours plus tard, celui du testament de l’artiste lui-même. Lazarus ?

Capture d’écran 2019-07-25 à 11.41.32

lien de la chanson sur Youtub et une photo suggestive, quelque peu morbide

Hello, and now?

Alors que Major Tom et les missions Apollo font partie maintenant de notre patrimoine humain, la conquête de la Lune pour le XXIe siècle ne fait que commencer. Piqué au vif par les ambitions chinoises d’y poser un taïkonaute pour 2030, les États-Unis avec la mission Artémis prévoient un retour sur l’astre lunaire pour 2024.

Dans cette lutte spatiale, l’Europe ne compte pas rester en retrait. L’Agence Spatiale Européenne (ESA) s’associe à la NASA pour lui fournir le module de service de la capsule Orion. Le module de service est le véhicule spatial conçu pour transporter les astronautes durant leur mission entre la Terre et la Lune.

Avant de fouler à nouveau le sol lunaire, la mission Artémis se caractérise aussi par le projet Lunar Orbital Platform-Gateway, station spatiale et avant-poste lunaire dont la construction doit débuter en 2020. La réalisation de cette station lunaire serait encore l’œuvre d’une coopération internationale où l’ESA jouerait un rôle clef avec d’autres agences spatiales.

Comme nom pour la prochaine station orbitale lunaire, on pourrait proposer Major Tom ? A moins que cela soit considéré comme un triste présage !

Tristan Tottet

2 réponses »

  1. « Russell Louis Schweickart dit Rusty Schweickart est un astronaute américain né le 25 octobre 1935. » Wikipedia
    Notre reporter a choisi un prénom « vrai » aussi pour crédibiliser davantage les origines françaises. Aurait-il du ajouter « dit Chengele »par exemple pour son alsacianité. Merci en tout cas

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s