Sur un air de chanson populaire pour lui plaire :

 

De circonstance : « Il est né le divin Tommy, jouez hautbois … » ; plus populaire «  Alors ? Tommy est arrivé, sans se presser… » ou plus littéraire, en pensant aux vers de Boileau à propos de Malherbe:«  Enfin Tommy vint et le premier en France… » .

En ces temps là, la naissance de Tommy était inimaginable, surtout inconcevable.

Imaginer d’abord et concevoir concrètement ensuite a été l’ouvrage d’une fine équipe ( âge moyen 30 ans- on trouvera sa composition sur le site) sous la houlette bienveillante mais ferme, de Pierre Loeb déjà connu et reconnu pour son combat pour Strasbourg, capitale européenne et siège intangible du Parlement Européen, avec à son actif, deux fascicules de plaidoyer ardent et documenté minutieusement. Le troisième va paraître ces jours ci.

Il est aujourd’hui le président de l’Association VISION STRASBOURG qui a engendré notre Tommy. (www.visionstrasbourg.org)

Capture d_écran 2017-12-11 à 20.33.58

Et Tommy c’est autre chose, oui une chose,

capable de vous lire et bientôt de vous écouter, vous et tous vos concitoyens pour le moment « conurbains » de l’Eurométropole, d’enregistrer vos peines et réclamations, vos joies ou vos doléances comme vos suggestions.

On peut donc parler de lui et avec lui sans vergogne car Tommy est indifférent et ignore, pour le moment du moins, la plaisanterie surtout par citations détournées comme ci-dessus . Impassible, il enregistre tout ce qu’on lui écrit ou lui dit, sans état d’âme. Si on lui avait présenté cet hommage en chanson ou vers, il aurait été capable de répondre sèchement « Vous n’avez rien compris ». Il n’est pas sapiens sapiens comme nous et ne sait donc pas qu’il sait. Il est IA ! Son Intelligence Artificielle est pourtant « illimitée »…Enfin presque.

 

Ses lointains ancêtres.

Capture d_écran 2017-12-03 à 11.42.19

Dans le royaume de France, les Cahiers de Doléances existaient depuis le XIV° siècle. A l’initiative du roi (absolu). Ils servaient en quelque sorte de préludes aux élections des «  députés » des trois ordres mais ne parvenaient au monarque que par les Etats Généraux, après le passage par de multiples filtres.

Il n’avait pas plu aux rois (rappelez vous les « placet » ) de les convoquer depuis 1614 et ce fut Louis XVI qui s’y résolut en 1788 pour mai 1789. La suite tragique pour les uns, révolutionnaire et bénéfique pour les autres, eut un retentissement quasi mondial dont les empreintes sont encore très perceptibles. L’objectif était donc politique, résolument.

Avec Tommy, le roi aurait pu savoir, tout de suite alors… que s’il persévérait, il pourrait lui en cuire et plus. On sait ce qu’il advint.

Bien sûr des systèmes d’information se sont toujours révélés indispensables comme dans la charmante et sérénissime Venise par exemple, un travail pour les prostituées, pour la pérennisation du pouvoir politique ou pour sa conquête par une opposition même de manière violente . Les polices plus ou moins secrètes étaient et sont toujours au service du renseignement des puissants. Mais là c’est autre chose : le citoyen libre va vers Tommy, l’innocente intelligence artificielle

Evidemment , aujourd’hui les sondages ou enquêtes de marketing sont des sources d’information précieuses mais elles émanent d’organismes constitués, lancés à des fins précises, politiques ou commerciales.

Ces remarques pour qu’on sache que Tommy n’appartient pas à ces genres là : il est unique, exemplaire, attentif sans aucun état d’âme.

Tous les citoyens sont invités à s’exprimer.

 C’est avant tout un outil disponible à tout moment du jour et de la nuit, l’année durant car, comme chacun le sait, les ondes ne s’arrêtent pas, ne se figent pas et portent inlassablement l’intelligence artificielle.

Pour commencer lorsque vous vous serez inscrits (1)(Visionstrasbourg.org) vous voudrez participer. (2)

Tommy vous proposera alors d’émettre une idée, un problème ou une question.(3) Tout le monde en a, non ? Alors lancez vous sans crainte ; dans un premier temps il ne fera que prendre en compte ce que vous lui aurez confié et vous demandera si vous avez autre chose qui vous tracasse (4)

Puis viendra le temps de l’analyse, du classement et du traitement qui, à terme parviendra aux instances concernées par le sujet. Comme en toute chose c’est la pratique qui crée progressivement l’aisance. Un contact avec Tommy peut devenir un réflexe.

Allez, encore quelques citations qui disent la même chose : en latin «  fabricando fit faber » càd «  c’est en forgeant qu’on devient forgeron » ou une variante en allemand «  Übung macht den Meister ». Ces remarques pour suggérer qu’à terme, en murissant Tommy devienne polyglotte. Après ses premiers balbutiements, le voilà adolescent chouchouté par une équipe de pointe ( Les « Thomas », Barbara et bien d’autres pointures ). Grandissant sans cesse, il est encore loin de la vision téléologique, finaliste, que ses concepteurs en ont tant il reste de possibilités.

En attendant tout citoyen peut profiter d’un outil pour s’exprimer et sa parole consignée contribuera à la prise en compte des idées et des souhaits des citoyens .

Il sera difficile pour tout décideur de ne pas en tenir compte.

Et même, fait valoir Pierre Loeb, Tommy n’est pas conçu contre les autorités politiques ou autres mais au contraire pour les assister.

Antoine Spohr

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s