Étiquette : un France couarde et qui se rachète bien tard