Eurolatio

Pompei : une quête de soi parmi les ruines

par Morgane Geoffroy

Pompei, un film franco-belgo-canadien suit, dans un lieu désert hermétique au temps qui passe, le quotidien d’une bande de jeunes enfants, menée par Aliocha Schneider qui interprète un Victor touchant, et Vincent Rottiers en Toxou – parfait anti-héros. Un film à voir plus pour son esthétique que pour son histoire pourtant insolite et saisissante.

Un été trop chaud où on étouffe dans un paysage sans fin aux couleurs unies. Là-bas, le temps ne passe pas alors pour s’en sortir, on fouille les chantiers à la recherche de vestiges, on fume et on espionne les copains pour s’occuper. Dans cette bande où il n’y a pas d’intimité, la masculinité règne dans toute son espérée splendeur. Victor, leader malgré lui, tente d’apprendre à son petit frère comment devenir un homme pour survivre à ce monde. Aux côtés de Toxou, le protagoniste mène la danse dans un cercle vicieux duquel il aimerait s’échapper.

La fraternité avant tout

Garance Marillier, dont l’interprétation fut saluée dans Grave de Julia Ducournau, incarne une Billie audacieuse à l’air fragile. Sa rencontre avec Victor les pousse tous les deux au plus profond d’eux-mêmes. Comme deux aimants qui se repoussent et s’attirent, leur relation est ponctuée de désir, de découverte et d’obstacles : la fraternité avant tout. Déchiré entre son petit frère et la tendresse qu’il éprouve pour Billie, Victor se cherche et prend des risques.

Une histoire touchante aux dialogues presque mutiques

Cette quête de soi analogue aux fouilles archéologiques entraîne les protagonistes vers leurs limites. Toutefois, la parcimonie des dialogues laisse planer un certain ennui : on comprend bien cette quête, mais on ne la ressent pas profondément. Bien qu’une esthétique du corps et du toucher mise en avant puisse éventuellement y suppléer, les héros laissent souvent de marbre. Et c’est au moment d’atteindre l’apothéose que tout retombe. Cette place gardée pour l’imagination laisse malheureusement un goût de trop peu, d’inachevé. Pompei, c’est le récit qui achève une histoire qui commence… Et ce n’est pas dit !

Réalisé par Anna Falguères et John Shank
Avec Garance Marillier, Aliocha Schneider, Vincent Rottiers

Date de sortie : 26 août 2020
Durée : 1h30

Exit mobile version