Cinéma

Recrue : une mise en garde dystopique

Par Morgane Geoffroy

Très beau court-métrage qui met en garde contre la montée de groupuscules d’extrême droite au Québec – qu’il ne faut pas confondre avec un nationalisme – et la mise en place de milices citoyennes contre l’accueil des réfugiés.

Ces dernières années, la diffusion du trumpisme à travers les États-Unis a provoqué la fuite de milliers de réfugiés vers le Canada, passant inévitablement par le Québec de façon illégale. Si l’extrême droite n’y est pas institutionnalisée, son idéologie trouve un certain succès chez des individus s’imaginant justiciers. Dans ce court-métrage, Pier-Philippe Chevigny met en avant la personnalité passe-partout des membres de ces milices et imagine, dans un scénario se déroulant en 2022, ce que pourrait être l’avenir des citoyens québécois et notamment des enfants

Par le personnage d’Alex – un petit garçon de 6 ans qui aide sans en avoir conscience son père à capturer et expulser une famille de réfugiés – nous comprenons que cette idée du Canada comme terre hospitalière est mise à mal et que la situation s’aggrave dangereusement. L’enrôlement naïf de l’enfant par son père dans cette lutte politique qui le dépasse prend un tournant avec la vision traumatique de l’arrestation. Ainsi, le recueil par l’enfant d’un chat errant pour clôturer ce court-métrage – contre la décision du père – apporte une lueur d’espoir et de bienveillance, mettant en avant une empathie naturelle qui, pourquoi pas, irait jusqu’à convaincre le père que la solution n’est pas le rejet, mais l’acceptation et l’accueil.

C’est ce que laissent penser les mesures prises par Joe Biden dès son investiture à la Maison Blanche il y a quelques jours. Ce renouveau pour les États-Unis pourrait être source de salut et d’espoir pour le Canada, qui ne verrait pas cette dystopie se concrétiser.

Recrue

Réalisé par Pier-Philippe Chevigny Avec Édouard-B. Larocque et Emile Schneider

Disponible sur Arte jusqu’au 22/05/2021 en cliquant ici.

Catégories :Cinéma, Société

Tagué:, ,

Laisser un commentaire