Eurolatio

Plongée dans l’œil de Huysmans au Musée d’art moderne de Strasbourg

par Amaury Grosrenaud

Le musée d’art moderne et contemporain de Strasbourg vous propose une nouvelle exposition temporaire : une plongée dans un Paris d’une fin de XIXème, assailli par la modernité, vu et raconté sous « L’Œil de Huysmans ». 

Les « Croquis parisiens » invitent le visiteur à changer d’époque et d’ambiance, exposition Huysmans MAMCS

Né au glas de la monarchie de juillet en 1848, Charles Marie Georges Huysmans de son nom de plume, va vivre un demi-siècle chaotique. Il connaît la fin du règne de Louis-Philippe Ier, la IIème République, le second Empire, et la IIIème République. S’imposant comme une éminente figure artistique et littéraire jusqu’à sa mort en 1907, il contraste avec cette impermanence par sa capacité à se renouveler. 

Joris-Karl Huysmans, ou Charles Marie Georges Huysmans

Du naturalisme au symbolisme, du décadentisme au sacré, au détour de l’occulte, on croit rencontrer plusieurs hommes au fil de cette exposition. On retrace la vie d’Huysmans et ses périodes, dont la sensibilité est justement représentée dans une mosaïque de salles bien agencées, et l’on se sent guidé par un fil d’Ariane invisible. 

« Eloge de l’artifice », une collection de coraux et planches représentant des coraux, exposition Huysmans MAMCS

Ces ambiances qui se dessinent sont permises par la collaboration du musée d’art moderne et contemporain de Strasbourg, du musée d’Orsay et de l’Orangerie, de la bibliothèque nationale de France, ainsi que de nombreux autres collaborateurs. Ce sont ainsi pas moins de 440 œuvres qui sont prêtées, et font la qualité de cette exposition à ne pas manquer.  

La culture en apnée pendant le reconfinement ? 

L’annonce d’un reconfinement, et plus généralement la crise liée à la pandémie de la COVID-19, constituent un challenge pour l’accès à la culture. Elle est pourtant nécessaire, Malraux ne disait-il pas que l’art est « le plus court chemin de l’homme à l’homme » ? 

Certains musées strasbourgeois, et d’autres en France et dans le monde, proposent déjà des visites virtuelles. Cette expérience pourrait être étendue au musée d’art moderne et contemporain, l’introduisant dans une nouvelle dimension -artistique ?-. Pour une visite sur place, il faudra attendre le déconfinement. L’exposition est ouverte jusqu’au 17 février 2021. 

Exit mobile version