Non classé

Elections Stasbourg Un combat des chefs relancé en annexe

Un bref retour en arrière pour comprendre demain

Ils ne s’aimaient plus très fort depuis des années, au moins depuis l’ouverture de la dernière mandature de 2014, Mais ils faisaient bonne figure dans les entrelacs – on ne dira pas entrelacement- de leur fonctions . En effet, le maire Roland Ries était aussi vice-président de l’Eurométropole ( 33 communes) que présidait Robert Hermann tout en étant maire- adjoint de la ville. On utilise l’imparfait par anticipation car ils exercent leurs mandats jusqu’au terme des nouvelles élections.

Les voici à présent qui, prétendument retirés des affaires, soutiennent des candidats différents par voie de presse : Catherine pour Robert et Alain pour Roland. En politique internationale on parlerait d’ingérence….Non , ils sont chez eux. D’ailleurs toutes les tête de liste appartiennent au Conseil Municipal sortant

 Et tout cela pourquoi ? Toute une histoire….

Les rancunes ou désamours sont tenaces mais le système n’y est pas étranger.

Ici l’un et l’autre sont des socialistes dans le cœur et l’action depuis leur jeunesse et ont participé de concert à la victoire de Catherine Trautmann en 1989…il y a 31 ans…..

Voyez plutôt, en ces temps là François Mitterrand entamait son deuxième mandat.

Capture d’écran 2020-06-16 à 19.59.16

Strasbourg

  • Premier tour
Liste Résultat
PCF 2,24 %
Catherine Trautmann PS 30,15 % Ballotage
Les Verts 12,76 % Ballotage
Marcel Rudloff UDF/RPR 36,31 % Ballotage
UDF dissident 4,12 %
FN 14,41 % Ballotage
  • Second tour
Résultat
Catherine Trautmann PS 42,69 %
Les Verts 8,85 %
Marcel Rudloff UDF/RPR 36,32 %
FN 12,14 %

 

Et 6 ans plus tard…..la messe est dite rapidement mais, après sa nomination au gouvernement de Jospin comme ministre de la culture et de la communication et porte-parole du Gouvernement, la maire avait cédé ses mandats locaux à son 1° adjoint, Roland Ries dont Robert Herrmann devient alors premier adjoint.

Maire sortant: Catherine Trautmann (PS) 1989-1995

Tête de liste Liste 1er tour
Voix
Catherine Trautmann PS  Union de la gauche – (PCF) 52,51 %
UDF/RPR 26,45 %
FN 9,45 %
Divers droite 5,06 %
Écologistes 2,65 %
Les Verts 2,31 %
Extrême gauche 0,79 %
DVG 0,79 %

 

Faisons un bond vers 2008.

Pourcentage
Catherine Trautmann 40,42 %
Jean-Claude Petidemange 8,73 %
Fabienne Keller 50,85 %

Après l’échec cuisant de Catherine devant l’association Centre droit (UDF surtout et RPR) dite le Tandem ( Fabienne Keller et Robert Grossmann) et surtout grâce aux âpres dissensions internes dans le PS ( scission musclée, indécente parfois, conduite par Jean-Claude Petitdemange ancien directeur de cabinet de Rocard et adjoint aux Finances).le retour de la droite ( tableau ci-dessus)

A son tour le tandem se rompra après des dissensions comparables entre la maire et le maire délégué et patron de la CUS ancêtre del’Eurométropole. Exit les Petitdemange et Grossmann. Restent en scène, ceux qui nous parlent encore aujourd’hui. Evidemment sur les estrades en vedette tandis que les Ries et Herrmann trépignent en coulisse Une fois de plus on voit que les divisions profondes de «  camps » en principe soudés ne sont pas des exceptions et sont souvent fatales et restent tenaces.

En 2014 de nouveaux élus apparaissent et sont à la une en 2020

Liste conduite par Voix % inscrits % exprimés Sièges au conseil municipal Sièges au conseil communautaire
Mme Fabienne KELLER (LUD) 35114 24,07 45,02 15 11
M. Jean-Luc SCHAFFHAUSER (LFN) 6243 4,27 8,00 2 1
M. Roland RIES (LUG) 36623 25,10 46,96 48 35

15 MARS 1° tour avant confinement

PARTICIPATION :34%

Capture d’écran 2020-06-22 à 19.34.23

les candidats pensifs.Ne faites pas de croix sur les recalés

Et demain? Strasbourg 2020.

Capture d’écran 2020-06-22 à 19.36.34

Capture d’écran

L’oubli des « seconds couteaux » et nobles acolytes

En vrac  un choix arbitraire des noms les plus cités notamment pour ledit duo car il est hybride et certains autres dont on parle et qui sont actifs dans la campagne. Les listes  de Mmes Trautmann l’établie et Barseghian la néophyte n’ont pas connu de grands changements . Ce sont celles du premier tour .Elles ne connaîtront peut-être pas la victoire qui, rassemblés, leur était très probablement acquise. Même la très prestigieuse Catherine est parfois jugée trop dure et sectaire mais c’est sans outrance « une pointure ». Compte tenu du taux d’abstention , l’arithmétique prospective est fallacieuse.

On peut remarquer dans ce star système, qu’il y a dès lors 65X3 candidats soit 195 dont 65 seront élus et pour la plupart souvent vite oubliés par la vox populi . L’abbé Pierre parlait de la «  malédiction des minorités » C’est vrai aussi en politique, fût-elle proclamée démocratique.

Quelques exemples de noms qui apparaissent ou sont confirmés aujourd’hui : Jeanne Barseghian l’écologiste qui a participé à toutes les rencontres sur la passerelle du Rhin pour réclamer l’ouverture de la frontière ;évidemment les émules de Fabienne Keller et les piliers comme Pascale Mangin, Eric Senet, Pascale Jurdant-Pfeiffer, Bornia Taral , Maurer et … Philippe Vetter ; ceux de Ries dont évidemment Fontanel et la précieuse et infatigable adjointe aux affaires européennes et internationales Nawel Rafik Elmrini qu’on confirmera sans doute ,si elle est élue, dans ce « rôle » qu’elle connaît par cœur et  aussi émouvants des jeunes « cœur purs et ardents » comme la radicale Laurine Roux, le Vetteriste et senetiste Yazid Kniebely et tant et tant d’autres qui restent en piste alors que de leurs amis qui avaient sincèrement milité ont été rejetés pour d’obscurs critères au profit d’autres, parvenus miraculeusement en première ligne pour certains.

Pas faciles et souvent douloureux les choix justes et judicieux si tant est qu’ils soient possibles. C’est une faiblesse qu’on reproche un peu à Alain Fontanel.

On remarquera que quand on parle du duo, on se contente trop de la tête de liste qui seule n’avait aucune chance de l’emporter. Or sans Vetter, homme affable et pertinent qui a fait son ENA sur le terrain comme attaché parlementaire avec d’autres fonctions et, sans les siens,  pas de victoire possible. Ces élections  n’étant pas purement idéologique,l’alliance était donc naturelle, normale en la circonstance tant elle est pratiquée sur tous les plans en tous lieux depuis la nuit des temps Les cris d’orfraie ou de petite fille effarouchée à la vue du loup ne sont que des simagrées et déceptions par un rêve évanoui.On peut penser à un ancien adjoint écologiste qui fut le premier à s’offusquer brutalement.Il se reconnaîtra.

On doit à Catherine Trautmann un trait d’humour inhabituel, peut-être un peu amer, prononcé dans l’ITV de Philippe Dosmann des DNA, peu après l’alliance du duo A propos d’une photo prise la nuit à l’heure pile de l’ouverture de la frontière sur la passerelle Mimram à Strasbourg/Kehl,.Elle a évoqué le «  Crépuscule des deux » parodiant l’opéra de Wagner. Elle ne se souvient pas que dans le récit très compliqué certes, les deux héros Siegfried et Gunther se confondent, deviennent interchangeables grâce à un filtre magique….. Bingo madame!

  1. Capture d’écran 2020-06-15 à 21.04.42

Le duo au crépuscule! Und ruhig fliesst der Rhein……

La fin est plus tragique comme souvent dans Wagner et comme dans nos vies. Mais rien  ne presse.

Toujours est-il que nous avons de bons candidats tous respectables et aussi sincères qu’on peut l’être dans la course au pouvoir. Les DNA ont été exemplaires . Même le passage de la plume à l’audiovisuel a été réussi.On pouvait s’attendre à pire dans l’ambiance de la pandémie.

Par ailleurs on remarquera sur les réseaux sociaux que la plupart du temps les détracteurs impénitents et omniscients ne sont souvent pas électeurs à Strasbourg. Alors pas de coupe de crémant dimanche prochain au soir pour eux mais  prost à tous, à quelque liste  que revienne la victoire!

 

Antoine Spohr

Catégories :Non classé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s