Culture

Le Kirghizistan: voisin de la Chine et si proche de l’Occident.

par Vusala Aliyeva

 En Asie Centrale le Kirghisistan est et était le premier pays de la Route de la Soie à la sortie de la Chine. Son héritage culturel qui en résulte et son désir de développement harmonieux présagent d’un  avenir fécond à prendre en compte en Asie  Centrale. Ce que fait l’UNESCO.

Capture d’écran 2019-12-09 à 10.44.04

photo eurolatio (VA)

La yourte kirghize comme symbole d’une culture très ancienne.

 

Alors que devant le siège de l’UNESCO, à Paris, les drapeaux de 193 pays battaient au vent, une yourte attirait l’attention des participants dans la cour de ce bâtiment moderne conçu pour inspirer une pensée « progressiste ». Elle était Kirghize.

Capture d’écran 2019-12-09 à 10.43.37

photo eurolatio ( VA)

La yourte est une habitation nomade utilisée par les peuples kirghize, kazakh, et autres en Asie. Cette «  demeure » a été portée en 2014 sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’Humanité. Excellente cette idée d’installer ce symbole vivant dans le siège de l’Institution. Surtout que s’y déroulaient alors de vifs débats en présence de nombreux chefs d’Etat et de représentants officiels. Cette maison mobile appartenait à l’ambassade du Kirghizistan en Belgique . Un peu comme le vin et le fromage en France, la yourte au Kirghizistan est un symbole de la culture du pays. Alors que dormir sous une yourte suggère une nuit insolite pour nous, elle est une banalité  pour les Kirghizes. Pour la décoration intérieure et la couverture extérieure des yourtes, on a recours à des motifs traditionnels zoomorphiques, végétaux ou géométriques. Certains Kirghizes, en particulier les bergers, vivent encore souvent dans des yourtes – les « maisons mobiles » des peuples nomades. « La yourte reste très utilisée notamment en période estivale lorsque les éleveurs conduisent leurs bétail dans les montagnes ou sur les rives des lacs Elle l’est aussi très largement à l’occasion des fêtes importantes comme les naissances, mariages ou encore enterrement » – nous rappelle Urmat Kalmanbetov, le représentant de l’ambassade du Kirghizistan à Bruxelles.

Capture d’écran 2019-12-09 à 10.45.05

Le ministre des affaires étrangères  du Kirghisistan,Chyngyz Aidarbekov (photo eurolatio)

Pour la première fois, le Kirghizistan a été élu  à  l’UNESCO au conseil exécutif qui dirige l’Organisation. La décision a été prise le 20 novembre 2019, lors du vote à la 40ème session de la conférence générale de l’Unesco à Paris. Le Kirghizistan a remporté la deuxième place parmi les États de la région Asie-Pacifique qui ont présenté leur candidature  pour la période 2019-2023. Depuis l’adhésion à l’UNESCO en 1992, la République kirghize avait déjà été élue membre du Comité intergouvernemental de l’Institution, pour la protection du patrimoine culturel immatériel pour une période du 2013 à 2016. Le pays a également été membre du Comité du patrimoine mondial de l’UNESCO et du Conseil intergouvernemental du programme international pour le développement de la communication de l’UNESCO depuis 2017. Il y donc là de l’expérience et de l’investissement!

Un des pays de l’ancienne Route de la soie

Capture d’écran 2019-12-09 à 17.26.05

Le Kirghizistan, aussi surnommé la Suisse d’Asie centrale (pour ses montagnes omniprésentes), est un petit pays avec beaucoup de ressources et des paysages magnifiques qui sont incroyablement variés. Les montagnes sont flanquées de steppes centrasiatiques et les chaînes de montagnes du Pamir et du Tien Shan. L’altitude moyenne est de 2 630 mètres et 42% du territoire se trouve à plus de 3000 mètres. Les trois quarts du pays sont des montagnes, 4% du Kirghizistan est recouvert de glace qui ne fond jamais( permafrost). Au creux de ces montagnes, un océan disparu a laissé de nombreux lacs, dont le Yssyk Kul, le second en superficie des grands lacs de montagne du monde après le Titicaca et devant le Song Kul. également kirghiz.

La pratique du vélo y est donc très très dure; la Silk Road Mountain Race (RSMR), organisée au Kirghizistan depuis 2018, est l’une des courses à vélo les plus difficiles du monde. Cette année, 135 participants et participantes originaires de 27 pays y ont participé à la seconde édition. Seuls 71 d’entre eux ont franchi la ligne d’arrivée. Le parcours affiche 1 708 kilomètres sur des routes de montagne en gravier et à travers des rivières, sans oublier les 31 000 mètres de dénivelé accumulé. Le vainqueur de cette édition, le Slovaque Jacub Sliacan, a terminé la course en 7 jours, 6 heures et 46 minutes en battant d’un jour le « record » établi lors de la première édition l’année dernière, qui était de 8 jours, 8 heures et 15 minutes. Comptez….. la moyenne par jour. Allez, cela fait près de 250 kms.

Des valeurs universelles exceptionnelles dans ce peuple de moins de six millions d’habitants?

Le Kirghizistan est l’un des pays qui se trouvait sur l’ancienne Route de la Soie. De ce fait, le pays possède un très riche patrimoine historique culturel inscrit dans les tablettes de mondial de l’Unesco. Deux principaux itinéraires de la Grande Route de la Soie – les routes Ferghana et Nord – traversaient le territoire du Kirghizistan.

Capture d’écran 2019-12-09 à 18.08.54

Pendant plus d’un millénaire et demi, Sulaiman-Too a été un phare pour les voyageurs. Cette montagne sacrée révérée par tous est un exemple actuel de ce patrimoine. Ses cinq pics et ses flancs abritent de nombreux anciens lieux de culte et des grottes ornées de pétroglyphes, ainsi que deux mosquées plus tardives (XVIème siècle) et restaurées. Un véritable musée .

Capture d’écran 2019-12-09 à 18.43.24

Sulaiman-Too (Wikipedia)

Sur le site, on trouve 101 emplacements comportant des pétroglyphes représentant humains, animaux ou formes géométriques. On y trouve aussi de nombreux sites rituels dont 17 sont encore utilisés. Dispersés autour des pics, ils sont reliés par des sentiers et sont associés à des croyances : cures soignant la stérilité, les migraines, le mal de dos et accroissant la longévité. Ce lieu de vénération mélange croyances pré-islamiques et islamiques. Parmi le patrimoine mondial de la nature figure aussi la forêt naturelle de noisetiers du Kirghizistan qui est le plus grand massif de cette espèce sur la planète.

Lors de la cinquième réunion du Comité de Coordination sur la Nomination des Routes de la Soie tenue du 4 au 5 décembre 2018 à Achgabat (Turkménistan) parrainée par l’Unesco, les participants, y compris ceux des 40 points focaux nationaux et les experts de treize pays, ont adopté une liste de décisions pour de futures activités de préservation et de gestion des sites du patrimoine culturel le long des routes de la Soie. Avec le soutien de cinq pays d’Asie centrale et de la Chine, le centre du patrimoine mondial s’est aussi engagé depuis 2003 à coordonner les travaux préparatoires pour la nomination en série des Routes de la soie au patrimoine mondial.

République laïque avec une population musulmane turcophone.

Capture d’écran 2019-12-09 à 10.45.22

`Le président de l’ONU Antonio Guterrez ( photo Unesco)

En dehors de la Turquie, il existe aujourd’hui, à travers le Caucase et l’Asie centrale, une mosaïque de cinq Etats turcophones indépendants : l’Azerbaïdjan, le Kazakhstan, le Kirghizstan, l’Ouzbékistan et le Turkménistan. À l’exception du Tadjikistan, les langues des pays d’Asie centrale appartiennent à la même famille linguistique. On appelle turcs, peuples turcs ou peuples turciques les divers peuples dont la langue originelle fait partie de la famille des langues turques.

Par ailleurs, la religion principale en Kirghizistan est l’islam sunnite mais la pratique religieuse est faible, du fait du passé communiste de la république dans l’URSS et du fait de l’apport de pratiques chamaniques. La Constitution du Kirghizistan adoptée en 1993 définit le statut politique du pays comme une république démocratique. Ainsi le Kirghizistan dispose d’un cadre législatif solide garantissant l’égalité entre les hommes et les femmes. Aujourd’hui, la proportion de femmes économiquement actives dans la population du pays est de 40% et le nombre de femmes occupant des postes de direction au sein de l’appareil étatique kirghiz est en pleine progression et les associations des femmes se montrent très actives.

Vusala Aliyeva

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s