Conseil de l'Europe

Hackathon ! Nouvelle vague ?

par Charles Tsovilis

Droits des migrants et des demandeurs d’asile, sécurité et terrorisme ainsi qu’égalité des genres sont les trois grandes thématiques que 64 jeunes lycéens, moitié français moitié italiens, vont traiter dans le cadre du projet Hackathon.

 L’initiative en revient au Ministère italien de l’éducation et à la section anglaise de notre Lycée international ( Les Pontonniers à Strasbourg). Cette réflexion collective sera le fruit d’une foule de problématiques en rapport avec l’actualité auxquelles ces élèves devront répondre par des propositions formulées dans des groupes de huit élèves.

Capture d’écran 2019-12-03 à 22.23.21

Capture d’écran 2019-12-03 à 22.23.37

Les deux groupes …font connaissance

Hackathon ?

Hackathon vient de la contraction de deux mots : hacking et marathon. Les hackathons sont nés typiquement aux États-Unis il y a quelques années à partir de la généralisation de réunions de hackers mettant en commun leurs compétences respectives pour casser des codes et algorithmes, et dans certains cas, percer des pratiques administratives ou commerciales inavouables ou promouvoir une plus grande transparence dans la société. Cette pratique a inspiré d’autres domaines et des experts dans différents secteurs d’activité qui ont commencé à se réunir également pendant un laps de temps déterminé pour trouver des solutions originales communes dans leurs propres centres d’intérêt.

Il s’est agit ici d’un échange scolaire qui tranche donc avec ce que nous connaissions jusqu’à présent, parce qu’il vise aussi, au-delà de l’échange traditionnel entre élèves de pays différents, la mise en commun, par petits groupes, d’idées et d’expériences, pour essayer de dégager ensemble des pistes de réflexion ou simplement des souhaits des jeunes pour l’Europe de demain.

La rencontre a donné lieu, plusieurs jours durant, à des discussions passionnées et à de travaux ardus au sein du Lycée des Pontonniers, mais aussi à de simples échanges et témoignages d’amitié entre jeunes Européens engagés dans les défis de nos sociétés et déterminés à apporter notre contribution commune à la marche de notre monde.

Capture d’écran 2019-12-03 à 22.24.43

Capture d’écran 2019-12-03 à 22.24.27

Au travail…..

Au Conseil de l’Europe

La manifestation s’est achevée dans l’enceinte même du Conseil de l’Europe, à l’invitation de Monsieur Jan Kleijssen, Directeur de la société de l’information et de l’action contre la criminalité, en présence des représentants de chaque Lycée, dont le Proviseur, Monsieur Jean Philippe Fussler, Mme Diana Guerani du Lycée Luigi Einaudi de Rome, du Consulat italien ou de la Représentation permanente de l’Italie auprès du Conseil de l’Europe. M. Fussler a appelé l’attention des lycéens sur leur rôle et leur responsabilité en tant que citoyens de demain pour poursuivre la construction d’une Europe plus unie et plus juste et pour mener ensemble les défis du changement climatique et de la répartition des ressources permettant à tous de vivre une vie digne et libre. En conclusion il a cité cette phrase amusante d’une de ses récentes lectures : « l’on peut parler de tout avec n’importe qui mais pas de recettes avec un cannibale ».

 

Un interlude musical a été offert aux participants à l’ouverture comme à la clôture par Lisa Bekbuzarova au chant et votre serviteur à la guitare. Nous avons écrit une chanson « A song for Freedom « spécialement créée pour l’occasion, dans laquelle nous avons voulu transposer quelques-unes de ces problématiques bien amères parfois pour la démocratie, en passant du dialogue à la musique.

Capture d’écran 2019-12-03 à 22.24.58

Capture d’écran 2019-12-03 à 22.25.10

Les artistes: Charles et Lisa

Enfin, il est de ces réunions où l’imaginaire collectif s’allie à l’épanchement créateur du débat et donne naissance à des agoras comme cet Hackathon, véritable flambeau démocratique qui brille pour le ciel de l’Europe.

Ce projet a permis de créer des liens forts entre jeunes citoyens européens qui peuvent désormais raisonner à échelle plus grande, en découvrant ce sentiment d’appartenir à un espace plus vaste, ouvert à nos idées et poussé par un souffle démocratique qui emporte le beau projet européen.

Charles TSOVILIS

PS les photos ont été faites  au sein du groupe

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s