On dit que la musique   adoucit les moeurs. Puisse ce proverbe populaire ( certains l’attribuent à Platon..?) être rappelé en tous lieux et tous temps aux agitateurs  sans scrupules qui se disent et se croient » le peuple ». Les  » Gilets Jaunes  » souvent le savent  car c’est dans  nos gènes, peut-être  encore plus incrusté dans le Grand Est. Les casseurs en  sont vraisemblablement privés, aveuglés et  rendus sourds par la violence. Voilà que ces derniers s’en  prennent aux DNA pour en empêcher la diffusion car ce ne sont pas des « Gilets Jaunes » trop raisonnables pour  fustiger un bon média de PQR qui les a même trop soutenus, à tort aux yeux de certains lecteurs.

Ici le Grand Est nous offre une autre  vision de notre société. Voici donc un communiqué  que nous publions  avec plaisir. Réjouissant.

Un hommage aussi aux Luthiers de Mirecourt mondialement connus surtout par les plus grands artistes   Antoine Spohr

13 février 2019Capture d’écran 2019-02-15 à 10.22.47COMMUNIQUE DE PRESSE

Lutherie de Mirecourt :

 

La Région remet des instruments à cordes à 6 jeunes musiciens du Grand Est, ambassadeurs de ce savoir-faire d’excellence

Capture d’écran 2019-02-14 à 12.37.23

Accueillis par Laurent Bayle, Directeur général de la Cité de la Musique de Paris, Président de la Philharmonie de Paris, Jean Rottner, Président de la Région Grand Est, Pascal Mangin, Président de la Commission Culture, Patrick Thil, Vice-Président de la Commission Culture, et Yves Séjourné, Conseiller régional du Grand Est, Maire de Mirecourt, ont remis à 6 jeunes musiciens issus des conservatoires du Grand Est et âgés de 16 à 26 ans, des instruments à cordes, travaillés et façonnés par les luthiers et archetiers de Mirecourt.

 

Placés sous le parrainage du violoniste Julien Chauvin, les musiciens ont été sélectionnés au sein des conservatoires à rayonnement régional du Grand Est (Metz, Nancy, Reims et Strasbourg) pour leur mérite et leur potentiel artistique dans l’enseignement supérieur musical et leur future insertion professionnelle. Cette rencontre exceptionnelle, animée par Clément Rochefort, présentateur pour France Musique, est une opportunité pour le Grand Est de mettre en valeur la tradition de qualité et les savoir-faire des luthiers de Mirecourt, berceau de la lutherie française depuis le XVIème siècle.

 

Pour Jean Rottner, « La Région Grand Est a à cœur de soutenir les jeunes talents de son territoire, notamment dans le domaine culturel, afin qu’ils puissent aller le plus loin possible dans la concrétisation de leur passion. Et quand la passion de ces jeunes rencontre des savoir-faire traditionnels historiques, c’est là que l’intervention de la Région prend tout son sens. »

Capture d’écran 2019-02-15 à 10.35.06

Il manque un(e) lauréat(e) Cherchez dans le D presse complet ci-dessous…..

Afin d’offrir à tous les mêmes chances de réussite et de contribuer à l’épanouissement professionnel mais aussi personnel des jeunes musiciens du Grand Est, la Région a souhaité mettre à disposition de ces jeunes talents des instruments à cordes issus de la production remarquable des luthiers de Mirecourt. Aussi, la Région a passé commande, dans le cadre d’un marché public, d’une série de 6 instruments de concert (2 violons, 3 altos, 1 violoncelle et leurs archets respectifs) auprès de 6 luthiers et 2 archetiers mirecurtiens reconnus pour leur savoir-faire d’excellence et leur réalisation artisanale et traditionnelle.

Les 6 jeunes musiciens, sélectionnés sur dossier à l’issue d’un appel à candidature, sont tous inscrits dans les cycles terminaux des classes de cordes des conservatoires à rayonnement régional, tels que les Conservatoires de Metz, de Nancy, de Reims et de Strasbourg. Ils aspirent à prolonger leur parcours de formation dans l’enseignement supérieur ou encore à accéder à la préparation de concours nationaux et/ou internationaux. La Région prête gracieusement les instruments pour une durée de trois ans renouvelable.

Par ailleurs et dans le cadre de son soutien aux orchestres Démos implantés sur l’ensemble de son territoire, la Région a également procédé à l’acquisition de 16 contrebasses d’étude auprès d’un luthier de Mirecourt pour, contrebasses qui ont été remises aux jeunes enfants bénéficiaires du dispositif en octobre 2018.

Pour  en savoir plus:

02-13-19-Dpresse-Instruments-Luthiers-Mirecourt

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s