Nous n’avons pas de rubrique  » finances » à Eurolatio ,c’est dire que nous ne disposons pas  de l’expertise en la matière et  nous y serions incompétents

Ici cependant nous  nous plaisons à publier  ce communiqué non seulement parfaitement compréhensible par  le profane mais  réjouissant aussi par sa portée transfrontalière.

La Saarlandesbank (SaarLB) se fait connaître avec élégance auprès du grand public mais surtout dans le monde économique sans doute pour  apparaître  naturellement  dans la Région Transfrontalière et y devenir familière. Evidemment un tel sujet ne se passe pas du chapelet des chiffres mais nous en ajouterons encore quelques-uns bien que le  le communiqué soit assez sobre sur ce plan.

Capture d_écran 2018-09-24 à 20.32.58 

L’équipe de Strasbourg ( photo  fournie)

Cette banque emploie 550 personnes en son siège à Sarrebruck, parmi lesquels un dixième est français. A Strasbourg, ils sont une petite dizaine, pour le moment  et la direction envisage une implantation à Paris. En  effet s’il faut bien admettre la  pertinence d’une expansion dans le Grand Est et dans le Rhin supérieur avec une  représentation dans la capitale  française qui laisse entrevoir un « désir d’Europe » que suscite cet espace essentiel  au coeur de l’axe Paris-Berlin .

La  Grande Région   et ses acolytes comme le Bade- Wurtemberg, le Luxembourg, la Belgique ( la Meuse de Maastricht), la Sarre, le Palatinat,  la Suisse, du moins le nord ( Bâle…) sont ici pris en considération dans l’entité désignée comme  » Rhin Supérieur ». Cela devrait  réjouir les géographes qui  parleraient plus  volontiers du bassin hydrographique qui inclut en effet les affluents du fleuve éponyme.

Bienvenue en tout cas. Antoine Spohr

Communiqué de presse

Capture d_écran 2018-09-24 à 20.34.16

Le vice-président du Conseil Départemental flanqué des dirigeants allemands (photos fournis)

La SaarLB soutient le développement des infrastructures dans le Grand Est et élargit ses activités en direction du Rhin Supérieur

 Strasbourg/Sarrebruck, le 24/09/2018.

Banque régionale franco-allemande, la SaarLB étend avec succès ses activités dans le Grand Est.

Les chiffres du premier semestre 2018 ainsi qu’une rétrospective de l’année dernière ont été présentés aujourd’hui à Strasbourg. A cette occasion, les différents responsables de la SaarLB ont également dévoilé leur stratégie pour le Grand Est et la France dans les années à venir.

Un « Pôle franco-allemand » sera mis en place afin d’accompagner au mieux les investissements transfrontaliers sur l’ensemble des deux territoires. Au niveau du Grand Est, la SaarLB vise l’élargissement de ses activités en direction du Rhin Supérieur.

Rémi Bertrand, Vice-Président du Conseil Départemental du Bas-Rhin, a salué la solide implantation de la banque dans la région et son engagement fort auprès des différents acteurs.

Le développement de la SaarLB sur l’année 2017 et le premier semestre de l’année en cours se révèle être très satisfaisant, a déclaré Frank Eloy, membre du Comité de Direction de la SaarLB. Une vue d’ensemble de l’activité globale de la banque au cours du premier semestre 2018 fait apparaître une répartition équilibrée des nouvelles affaires entre l’Allemagne et la France. « Notre axe stratégique franco-allemand se reflète clairement dans notre activité », rappelle Frank Eloy. Sur l’ensemble de la France, Le volume des nouvelles affaires de la SaarLB avoisine les 500 Mio EUR.

Le portefeuille de créances global a dépassé 1 Mrd EUR dans le Grand Est.« Nous avons financé de nombreux projets dans la région au cours des derniers mois, qu’ils agissent de projets dans le domaine de l’énergie, de l’agriculture, auprès de collectivités territoriales ou d’entreprises à caractère public », précise Jochen Legleitner, Directeur général de la SaarLB France.

« Au travers des crédits que nous avons accordés, nos clients, aussi bien des communes que des entreprises, ont pu procéder à des investissements de développement. Quant aux projets liés aux énergies renouvelables que nous accompagnons, ils nous permettent de contribuer à la transition énergétique de la région », explique Jochen Legleitner.

Comme le montrent les études réalisées par la Banque fédérale d’Allemagne, les investissements franco-allemands bénéficient d’un potentiel élevé. La SaarLB, forte de ce constat, a décidé de créer début 2019 un Pôle franco-allemand. L’objectif est d’acquérir de nouveaux clients dans le secteur des PME en développant les activités transfrontalières sur l’ensemble des territoires français et allemands. « Nous voulons renforcer notre positionnement pour les investissements directs, explique Frank Eloy. Si, par exemple, une entreprise française souhaite racheter une entreprise allemande, la SaarLB, grâce à sa connaissance approfondie des deux espaces économiques, est le partenaire idéal ».

Dans la région également, la SaarLB a prévu de développer son engagement auprès des différents acteurs économiques, poursuit Jochen Legleitner.« Concrètement, nous visons un élargissement de nos activités en direction du Rhin Supérieur. D’après nous, le potentiel est là », résume-t-il. Strasbourg restera le centre névralgique des activités de la SaarLB tournées vers la clientèle de la région.

Rémi Bertrand, Vice-Président du Conseil Départemental du Bas-Rhin, a tenuà saluer la solide implantation de la banque franco-allemande dans la région.« La SaarLB se révèle être un partenaire et un financeur de confiance pour les acteurs locaux », conclut-il.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s