Le robot de « Vision Strasbourg » absorbe joies et peines, alertes et propositions. En toute discrétion !

 

mmy-ia-sos/Capture d_écran 2018-07-17 à 22.47.47

On commence à le voir surgir un peu partout, ici ou là, au centre ou dans les quartiers de l’Eurométropole strasbourgeoise, sans raison impérative ou urgente mais par le truchement des «  Visionnaires » ( membres de l’association VISION STRASBOURG) qui le présentent pour qu’on le connaisse et qu’on le garde présent à l’esprit et dans sa poche ( Iphone). Une cohorte hétéroclite unanime ! Comme au foot, ces jours-ci. Ils s’y sont beaucoup intéressés.

Interventions respectueuses dans la rue, lieux publics, évènements marquants, occasions fortuites ou réfléchies : ils sont de plus en plus nombreux ces jeunes qu’il faut bien nommer ainsi, filles et garçons animé.e.s par une incroyable ardeur qu’ils n’ont pas puisée seulement auprès de leur président le « jeune montant » en notoriété, Pierre Loeb. Une sorte de goût pour l’innovation et la fraternité !

Nous le disons parce que ses apparitions dans ou sur les médias en témoignent et nourrissent ici cette chronique.

Le bébé conçu avec un solide groupe d’ami.e. s , le petit bonhomme Tommy, de dessin très innocent, sympathique, n’a visiblement pas d’état d’âme et, droit, il ne penche ni d’aucun côté ni de l’autre. Enfin disons qu’il obéit à ses maîtres(ses) sans distinction de genre ou d’ a priori quelconque, ses interlocuteurs..

Capture d_écran 2018-07-17 à 22.50.25C’est chouette tout çà, non ?  Pierre Loeb avec un échantillon de son staff

 

L’idée Tommy: recueillir les doléances et les suggestions .

 On se rappelle bien sûr les cahiers de doléances collationnées en 1788 et amorçant la Révolution de 89.(14 juillet !et prise de la Bastille….)

Des doléances seulement certes mais leur prise en compte était déjà implicitement une suggestion de changement. Avec Tommy c’est mieux car Tommy , lui , bien qu’intelligent articificiel, enregistre en même temps les rouspétances inévitables et souvent légitimes et les suggestions les plus ordinaires ou les propositions les plus créatives , même parfois joliment saugrenues.

Ils sont chouettes aussi ces contributeurs, ici râleurs impénitents et là débonnaires thuriféraires ou rêveurs attendrissants.

 Alors à quoi çà sert ?

Très simplement à réunir des données de vœux ou de critiques émanant directement des citoyens. A ce jour le staff nous annonce près de 10 000 contributions et l’équipe redouble d’ardeur pour ses actions d’information du public.

A titre indicatif voici un bilan communiqué de fin mai:

Vision Strasbourg c’est aujourd’hui… 

  • 50 ambassadeurs  
  • 320 membres inscrits
  • 1 000 affiches collées 
  • Près de 6 000 idées ou problèmes déjà identifiés
  • Près de 6 000 flyers distribués
  • Près de 32 000 connexions anonymes  individuelles. 

Il faut ensuite classer le tout dans des rubriques ou des grands thèmes, cette fois à destination des contributeurs eux-mêmes mais surtout des instances ou autorités concernées par les thèmes répertoriés. Il ne s’agit donc plus de propos de comptoir qui s’envolent mais d’une banque de données qui, prise en compte en connaissance de cause, améliorera potentiellement les conditions de vie dans l’espace choisi.i.e pour le moment, l ‘Eurométropole et ses localités accolées. Alors évidemment se pose la question …..

 Politique ou non cette opération ?

C’est une question légitime qu’on pose souvent.

Si on s’en tient au concept tel qu’il apparaît à la lumière de l’étymologie ( gestion de la cité) l’opération est purement politique. Alors foin des suspicions partisanes que les interprétations sémantiques peuvent suggérer et disons tout simplement « tout est politique ». Mieux, dans cette sorte de sondage libre, les sondés le sont de leur propre chef et constituent un vaste échantillon disparate, volontaire. Le résultat dûment structuré sera à la disposition de tous, bien sûr. Donc pas de panique : à l’image de l’équipe de France dont la plupart des «  visionnaires » se sont entichés, c’est «  tous pour un, un pour tous » . Y compris dans l’inspiration de tous les programmes politiques qui ne sauraient se passer de ces précieuses informations.

Une préoccupation subsiste cependant.

Et si quelque malotru tentait de tenir des propos haineux, outrageants, grivois et même pires ? Tommy impassible n’est pas en mesure de les rejeter mais le staff veille et les retirerait dès leur apparition.

Peut-être n’est il pas inutile de rappeler, sans éditer une charte ou un code de bonne conduite, que les idées ou les problèmes que Tommy invite à communiquer doivent toujours être décents. Jusqu’à présent aucun cas scabreux ne s’est présenté mais les périodes électorales qui se profilent à l’horizon susciteront peut-être des tentations politiciennes celles là ?

Parmi les observateurs permanents et vigilants, formidables Yacine  et Yazid , benjamins de l’équipe animés d’une ardeur inexpugnable avec une si belle  intelligence.!

 Tommy est une belle expérience sans arrière-pensée. Allez-y , rien que pour voir.

Pour l’installer, un seul clic : 

Sur iOS : https://itunes.apple.com/…/…/vision-strasbourg/id1376025757…

Sur Android : https://play.google.com/store/apps/details…

Pour  approfondir:Rappel : notre article précédent : https://eurolatio.org/2018/03/05/lettre-ouverte-a-tommy-ia-sos/

 

Antoine Spohr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s