Jeunes gens à vos claviers, pour un « papier » !

 

Eurolatio invite les étudiants de l’Unistra (Université de Strasbourg) à s ‘exprimer sur notre média par des articles de presse pour lesquelles ils seront rétribués, modestement, pas comme des académiciens certes mais comme des « pigistes » ou stagiaires.

Il s’agit là d’une innovation, d’une première en quelque sorte, dont nous revendiquons la création. Avec le consentement des dirigeants d’Institut, de Faculté, d’Ecoles,… nous déposerons dans les lieux de communication dont disposent ces établissements des flyers présentant le projet et le moyen d’y prendre part.

Capture d_écran 2018-04-12 à 11.15.18

Les étudiant(e)s pourront librement écrire des articles sur des sujets qui les intéressent, en relation avec leurs études ou non, sur l’actualité politique, économique, sociologique, juridique, des portraits , des nouvelles sans fake news, dans le respect des règles élémentaires d’un journalisme sérieux, définies par le Charte de Munich qui leur sera communiquée ou rappelée. Comme dans tous les médias leur production nécessitera l’aval du rédacteur en chef ou du directeur de la publication, pas tant pour les questions de fond que pour des questions de forme. Des illustrations seront bien sûr les bienvenues. AS

 

Une expérience introductive avant lancement.

Le premier article spontané nous est offert par Han-UL Chang, étudiant en droit et président de «  Réveil Citoyen »,  qu’il aura l’occasion de présenter ici dans la phase de préparation d’une action concrète qu’il nous dévoile succinctement .L’Europe est aussi pour nous le point central de notre ligne  éditoriale.

 

2019 : L’heure du « Réveil » pour l’Union Européenne ?

« Nous ne coalisons pas des Etats, nous unissons les hommes » Jean Monnet, Mémoires

L’année 2019 risque de marquer un tournant pour l’Union Européenne. D’une part, avec la fin des négociations entourant la question du Brexit (29 mars 2019), et d’autre part avec de nouvelles euro-élections (26 mai 2019) afin d’élire les nouveaux députés européens qui siègeront au sein du Parlement Européen.

Ces élections posent de nombreuses interrogations, notamment sur la future composition du Parlement. Il est, en effet, visible dans la majorité de l’Europe, que se manifestent une baisse de confiance envers les partis socialistes ou traditionnels conservateurs comme par exemple en France, et une expansion toujours croissante des partis dits « extrémistes » comme en Autriche avec l’élection du chancelier fédéral Sebastian Kurz (31 ans) le 18 décembre dernier, mais également une croissance des partis « libéraux » tels que la République en Marche ou le mouvement espagnol Ciudadanos ; sans oublier les tensions toujours présentes et toujours plus fortes entre l’Union et la Pologne.

A la lecture de cette actualité, les résultats semblent donc très incertains. D’autant plus incertains au vu de l’abstention régnant sur ces élections européennes. En effet, lors de celles de 2014, l’absence de participation électorale de l’ensemble des citoyens européens culminait avec un taux d’abstention de 57%. Un taux qui peut s’expliquer par la faible participation des électeurs des pays de l’Est de l’Union. La France, elle culminait en 2014 à un taux d’environ 56%.

Parmi les participants à l’élection européenne de 2014 en France, la tranche d’âge des 18-25 ans ne représentait que 25% des votants français. Ainsi, c’est dans l’optique de hausser la participation chez les jeunes aux prochaines élections européennes que « Réveil Citoyen » propose son projet « Réveil Europe 2019 ».

Afin d’inciter le plus grand nombre possible de jeunes à aller voter en 2019, le projet consiste principalement en l’organisation d’une rencontre avec un député européen proposée à une cinquantaine de jeunes entre 18 et 25 ans, au sein même du Parlement Européen de Strasbourg. Le député, dans un premier temps, présentera son groupe politique et le programme envisagé par ce groupe durant les cinq années de mandat, avant que, dans un second temps, il réponde aux questions de son jeune auditoire et invite ainsi à une discussion européenne.

Cette initiative sera renouvelée à huit reprises, une par groupe politique (PPE, S&D, ALDE, CRE, GUE, Les Verts, ELDD, ENL).

Han-Ul CHANG

Merci Han-Ul pour cette introduction à une chronique qui s’installera sur « eurolatio » et que nous pérenniserons. Nous aurons aussi en mai/juin une stagiaire étudiante en Sciences Politiques de Paris et alsacienne d’origine. Puisse cette «  intro » susciter de nombreuses vocations de journalistes. AS

 

Un commentaire sur « EUROLATIO INNOVE »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s