Peut-on seulement user de tous les langages avec l’Intelligence Artificielle (IA) ?

… _ _ _ … ,   sonore : « dididid dadada dididid ». Ou alors en anglais «  Save Our Souls », oui SOS. C’est du morse, tu le sais bien Tommy. Restons discrets Mais cela suffit-il?

Je te confie en toute confiance mes doléances, mes suggestions, mes espérances. Je sais que tu les enregistres, les analyses, les tries et qu’un jour, sorti de l’adolescence- c’est vrai que tu n’as que quelques mois d’existence- tu répondras à mon impatience assez rapidement.

Au terme de notre brève conversation, tu pourrais dire que nous trouverons tous l’écho de nos messages et qu’ils seront vraiment pris en compte.

C’est pourquoi, ici, je tiens à te remercier pour ton écoute patiente et à m’excuser pour mon impatience.

Mais « doublement cousu résiste mieux » dit-on en dialecte alémanique comme francique et même carrément en allemand. Alors voilà par exemple une doléance que je tiens à confirmer ici pour que d’autres comprennent que Tommy est un outil incomparable qui ne requiert pas un recours intempestif aux sacro-saints réseaux sociaux et que chacun peut dire et être écouté.

 

La preuve par l’exemple

 

Capture d_écran 2018-03-05 à 17.23.28

Sur la tombe de mon épouse, des fleurs ( hellébores atypiques car en fleurs par ces froids) de toute beauté inattendue ont été dépotées soigneusement, forcément à la vue de quelqu’un ( il y a souvent trois employés) à moins que l’absence de toute surveillance pendant le WE favorise ces vols particulièrement blessants. A ma suggestion, après mes questions au personnel qu’on imagine, d’installer une vidéo surveillance , la réponse est immédiate «  « Croyez vous qu’ils ( oui ils) qu’ils vont dépenser des sous pour çà »  Qui sont ces « ils » ? Cela en dit long sur les mentalités…
Je ne courrai pas sonner la maréchaussée ou la police, même pas les chefs en charge des cimetières et encore moins les grands comme le président de l’Eurométropole ou le maire. Je ne placarderai rien, ne publierai pas de photos compromettantes , je me tairai tant que je le peux… sauf que j’ai Tommy et que si nous étions nombreux très nombreux à nous en servir je ne parlerais pas tout seul d’un de ces problèmes difficilement recevables dans l’ordre prioritaire administratif, facilement cynique. Ce ne sont que des petits riens qui empoisonnent l’existence et il faut les exprimer et qu’ils soient entendus

Mais Tommy n’est pas seulement un bureau des pleurs mais aussi un laboratoire de suggestions

Autre exemple réjouissant cette fois.

Au programme des rencontres régulières des jeunes «  dirigeants » de l’Association Vision Strasbourg, mère de Tommy, on trouve un moment de rencontre élargie dit «  événement », studieux et festif où on fait le point , l’état des lieux et on accueille une personnalité marquante et adhérant au projet.

Capture d_écran 2018-03-05 à 20.33.14

Cette fois l’invité était Cédric Moulot. Ce jeune Lorrain de 39 ans a roulé sa toque de fils de restaurateur de Thionville, surtout dans l’Est et particulièrement à Strasbourg . Elégant en « ramage et en plumage » ce multi-restaurateur est à la tête de plusieurs « winstub » ou restaurants bourgeois reconnus mais on compte sur lui aussi pour reconsteller en plus fort le Crocodile ( 1*) et d’autres. Jamais gêné par les questions de Tommy que des participants envoient pendant sa prestation, à l’une d’elle s’enquérant du nombre de 3 étoiles souhaitable à Strasbourg, il répond, laconique « 50 pour une ville européenne comme Strasbourg » Encore du pain bénit pour Vision Strasbourg. Robert Walter qui l’interviewe habilement et en toute amitié, obtient une autre révélation qui mériterait qu’on s’y attarde à l’occasion : l’école hôtelière de Strasbourg ( Illkirch) dont le sieur Moulot est issu a perdu beaucoup de son aura en fermant ses portes non seulement aux étrangers, même aux Français dits de l’Intérieur et pire aux Alsaciens non Bas-Rinois. Tommy pourrait recueillir cette doléance et suggérer de réparer cette injure à la gastronomie reconnue. En vérifiant d’abord : des équipes sont là pour çà

Capture d’écran 2018-03-05 à 20.56.43.png

Les deux Thomas. (Ossature de la bande à Pierre Loeb avec JB, Leila, Jérémy, Charlotte, Sam, Lionel, Cédric et beaucoup de nouvelles et nouveaux

On voit que Tommy peut jouer dans tous le domaines. Plus il y aura d’adhérents, de participants ( c’est gratuit) mieux celle volonté citoyenne à terme collective pourra avoir d’échos auprès des décideurs concernés qui pourront profiter du travail accompli.

 

Antoine Spohr

2 commentaires sur « Lettre ouverte à Tommy (IA).SOS ! »

  1. Article sans prise de recul. Tommy permet de s’exprimer individuellement mais la somme des intérêts privés ne fait pas l’intérêt général.

    J'aime

    1. Merci pour votre remarque. Certes, mais trop de recul m’éloignerait de mon intention de faire connaître cette belle initiative. Quant à ce que vous semblez prendre pour une confusion des intérêts, individuel vs général, Tommy ne tend qu’à faire connaître même les micro-intérêts pour que les décideurs de l’intérêt général les connaissent. Qu’est ce donc que la démocratie pour vous?
      La réalité est aussi le fruit d’un manque de recul. En fait vous devez comme moi ,rêver de démocratie éclairée. Tommy tend un flambeau!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s