La rubrique cinéma de eurolatio.org s’est très considérablement amenuisée depuis le départ de notre chroniqueur spécialisé Nicolas Colle qui n’a pas résisté aux Sirènes d’une grande revue hebdomadaire réservée aux professionnels du cinéma. ( Ecran Total)

Avec le « rouge  au front », nous découvrons, sans doute avec vous, la SAFIRE et vous proposons une visite qui nous est proposée dans le communiqué qui suit et dont nous rendrons compte.

Communiqué

La SAFIRE  (Société des Auteurs de films en Region Est) propose une journée de rencontre avec Olivier Dury.

Diplômé de la Vancouver Film School au Canada, il est cinéaste et chef opérateur.

Il explore autant les voies du documentaire que de l’expérimentale.

Trois films seront présentés et débattus.

« Mirages » (46 minutes, France, 2008) nous emmène de l’autre coté du miroir méditerranéen.

Chaque jour, à mille lieues d’ici, des dizaines d’hommes porteurs d’un espoir inouï s’en vont, désireux d’atteindre l’Europe.
Durant les premiers jours de leur traversée entre Agadez et Djanet, entre Niger et Algérie, les émigrants doivent affronter le temps du désert, ses stases, ses accélérations foudroyantes, son immobilité minérale.
Cette épreuve qui les traverse fait d’eux des sans-papiers. C’est durant ce trajet que le film les singularise, les détourne un instant de l’invisibilité qui les attend.

 

« Sous le ciel » (16minutes, France, 2012) recueille avec un saisissant esprit d’exactitude les images et les sons de ce qui disparaît en accéléré sous nos yeux, l’eau, l’air, les espaces vierges. Mais sans catastrophisme, ni fureur, ni mélancolie, au plus loin des passions tristes. Au contraire, Sous le ciel déploie une ode à l’énergie de la nature: l’énergie de toutes choses, de la plus volatile, une bulle, à la plus minérale, une paroi rocheuse; l’énergie dans la diversité de ses formes.

 

Capture d_écran 2018-03-03 à 12.38.58« Si j’existe, je ne suis pas un autre » (90 minutes, France, 2013)

Seta, Midou, Hocine, Mohamed, Sofian, Brian ont entre 16 et 22 ans. Ils ont abandonné l’école ou en ont été exclus. Regroupés par la Mission Générale d’Insertion dans une classe hors norme à Bondy en Seine-Saint-Denis, ils tentent d’obtenir une affectation en vue de reprendre une formation. Ils se désignent comme des « cassos », ils sont surtout des jeunes marqués par la vie qui se disent et se rêvent dans une langue inédite.

Elle sera précédée d’une projection le vendredi 9 mars à 18h à l’Institut Lebel, avenue Blaise Pascal, en présence également du réalisateur qui proposera un autre film aux etudiants de l’UFR Arts de l’Université de Strasbourg. (ouvert à tous)

La prochaine séance de l’invité avec le réalisateur Olivier Dury aura lieu le samedi 10 mars 2018, à la maison de l’image31 rue Kageneck, Strasbourg. De 10h à 17h (accueil à 9h30 autour d’un café, début de la projection à 10h).

Entrée libre

https://safirealsace.com

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s