Par Alexis Lehmann

Les structures institutionnelles du Rhin Supérieur sont nombreuses et trop peu connues.

Le pilier en est la SOCIETE CIVILE de la RMT ( Région Métropolitaines Tri- Nationale du Rhin Supérieur ), créée maintenant il y a huit ans mais qui n’a jamais vraiment fonctionné!

Alors, comment faire pour que cette région laboratoire au coeur de l’ Europe existe vraiment aux yeux des citoyens, visiteurs et investisseurs, comme une réalité matérialisée des aspirations   politico-administratives ?

Capture d_écran 2018-01-23 à 10.43.20

Un projet commun.

Pour réunir et mobiliser les forces vives de ce territoire d’exception, il faut les inviter à participer à un seul et même projet : assurer le développement durable, mieux combattre les maladies, augmenter l’espérance de vie, les attentes humaines majeures en ce début de siècle.

Or, il se trouve que le Rhin Supérieur est à la pointe mondiale des Sciences de la Vie avec cinq Prix Nobel en activité dont les Prix Nobel de Médecine, de Pharmacie et de Chimie…et des coopérations encore embryonnaires de EUCOR : groupement européen de coopération territoriale (GECT) créé en 2016, liant cinq universités dans un rayon de 200 km : Universität Basel, Universität Freiburg, Université de Haute-Alsace, Karlsruhe Institut für Technologie et Université de Strasbourg. C’est le premier établissement d’enseignement supérieur et de recherche de ce type à ce jour.

 

De plus, adossées à cette première Université Trinationale d’Europe, plus de 900 entreprises, laboratoires et hôpitaux travaillent autour de ce concept qui est déjà, dans cette Vallée, le premier pourvoyeur d’emplois sur fond de marché à croissance quasi exponentielle, presque infinie.

Evidemment une telle ambition ne concerne pas seulement les chercheurs et le monde médico-scientifique. Positivement ou négativement, nous participons tous quotidiennement à cette quête car chacun, dans ce domaine, joue un rôle pour lui et pour les autres.

Alors qui doit agir?

Un tel objectif, mériterait, ô combien, un engagement politique trinational fort, commun, dans cette espace rhénan qui génère 250 milliards d’euros de PIB, ce qui est plus que considérable et dans lequel 6 millions de personnes respirent le même air, boivent la même eau et partagent leur destin environnemental, économique, social et même culturel.

 

Introduire le respect de la vie, le respect de l’humain dans la chaîne de valeurs est la clé des innovations futures et ce, dans tous types de produits qu’ils soient de consommation, d’équipement, ou de service! L’ensemble des secteurs de l’économie, du secteur primaire au quaternaire post-industriel, est désormais définitivement impacté par cette incontournable obligation.

Toute la recherche orientée vers plus de qualité biologique, physique, voire mentale devrait être réunie ici dans cette vallée qui connait déjà la plus grande concentration au monde d’industries pharmaceutiques. Une grande affaire de Volonté Politique impliquant celle des citoyens.

 

Pour installer un tel changement de mentalité, pour ouvrir les yeux de tous, à cette nouvelle « Weltanschauung » , il faut stimuler les esprits par un changement radical de marque de territoire et passer de la dénomination purement géographique « RHIN SUPERIEUR », à une identification thématique clairement explicative et surtout, incitative d’action.

Un nom çà compte aussi.

Le changement de nom de la vallée de « Santa Clara » en « SILICON VALLEY » a propulsé cette région peu connue des Californiens eux mêmes, au firmament de la notoriété mondiale avec les répercussions économiques que l’on connait!

La transformation de « Rhin Supérieur » en «  LIFE VALLEY » aurait des résultats similaires. Cette concession à la langue anglaise, première en nombre de locuteurs sur la planète pour l’usage au moins, se justifierait mieux qu’un terme franco-allemand que suggèreraient les nationalités diverses de cet espace.

Sa légitimité historique et scientifique pour prétendre s’approprier une telle appellation est indiscutable !

Personne ne peut à ce jour chiffrer les conséquences d’une telle modification sur l’attractivité ,

la croissance potentielle et la richesse vive de cette Vallée Trinationale.

La revue « Industries and Tags » de San José ( Californie ) a récemment rappelé que, entre 2000 et 2015 la richesse vive de la SILICON VALLEY a, augmenté deux fois plus vite que celle de l’ensemble des USA.

Un engagement fort, solidaire, des autorités politiques, des acteurs économiques publics et privés, mais aussi des citoyens propulsera cette belle Vallée du Rhin , la LIFE VALLEY dans un futur d’exception en lien génétique avec les Valeurs d’Humanisme qui caractérisent, au delà de ses séquences tragiques, la vraie réalité de sa longue Histoire !

Il est stipulé dans la Charte des Droits de l’Homme dont Strasbourg est la Capitale, que «  Tout individu a droit à la Vie ! » !

Nous ne pouvons pas, en respect des générations actuelles et futures, laisser passer une telle opportunité. Elle est susceptible de faire exister au yeux du monde ce petit territoire rhénan de 22 000 km2, orthocentre de l’Europe, qui réunit l’Alsace, le sud du Palatinat, le Bade Wurtemberg et la Suisse du nord.

Alexis LEHMANN

Administrateur de la Fondation Entente Franco-Allemande.

En charge de l’économie transfrontalière .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s