PLOMBIERES-MORESNET NEUTRE : ARRIVEE SYMBOLIQUE

CHEZ DES EUROPEENS UNIS PAR LE HASARD DE L’HISTOIRE

 

De 1816 à 1915, le petit territoire de MORESNET NEUTRE-LA CALAMINE est un laissé pour compte des traités de Vienne et d’Aix-la-Chapelle. Triangle oublié entre Empire de Prusse et Royaume des Pays-Bas, puis aussi future Belgique après sa création en 1830.

L’enjeu d’une mine de zinc permettra à une population et une société privée d’exploitation minière de se constituer en Etat microscopique européen non proclamé (3,44 km² – 4668 habitants en 1914) entre francophones, germanophones et néerlandophones avec une histoire « originale » jusqu’à la première guerre mondiale. « Congrès d’espéranto », reconnu comme langue nationale avec les trois autres, hymne « Amikejo »  (lieu d’amitié) et authentique population Moresnetoise dans le contexte d’exploitation du « zinc » et des ouvriers « déplacés » à la recherche d’emplois.

Les familles héritières de cette aventure du territoire de MORESNET NEUTRE habitent aujourd’hui dans une dizaine de communes environnantes et toutes sont fières de cette particularité historique.

 

Européens unis avant l’heure par les petits désaccords entre royaumes après l’expérience française de la Révolution et de l’Empire. La France d’alors comptait ici trois départements : l’Ourthe, la Meuse Inférieure et la Roer. La loi qui s’applique pendant l’indépendance est le Code napoléonien, les taxes sont allemandes et néerlandaises. Certains personnages comme le Docteur Molly feront des projets pour son avenir « souverain », mais les grands ont toujours du mal avec les petits et le Royaume de Belgique conservera dans son escarcelle MORESNET NEUTRE en héritage.

Quel autre plus beau symbole possible pour le 6ème Itinéraire citoyen européen d’UNIR L’EUROPE avec l’arrivée au « sommet » sur le site des Trois frontières – Dreilandenpunkt, au « Vaalserberg » (nom qui parlera aux marcheurs vosgiens) : 322m et aussi le plus haut sommet des PAYS-BAS.

L’endroit est aujourd’hui dominé par la tour « Baudoin » qui permet une vue à 360° sur les trois pays : Belgique, Allemagne et Pays-Bas. Le point de rencontre des limites des trois frontières converge en un cercle avec une borne et les 3 drapeaux nationaux où tout le monde vient se faire photographier.

Les habitants de l’actuelle communauté de PLOMBIERES-MORESNET viennent ici en famille et avec des invités ou des amis pour passer un bon moment. Le site est convivial, les enfants y trouvent des jeux et un labyrinthe, les adultes boivent un verre ou font un des différents circuits pédestres.

 

UNIR L’EUROPE y monte une dernière fois pour 2017 une tonnelle et pose ici ses urnes de la démocratie européenne. Ce sont des rencontres d’amitié, ce territoire porte bien le nom de son hymne « LIEU D’AMITIE » et le voilà baptisé LIEU D’EUROPE car nous pensons maintenant à la naissance de ce fabuleux « réseau des LIEUX D’EUROPE » à l’initiative de Strasbourg !

 

Jacques, l’itinérant européen

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s