Strasbourg à la Une mais pas à la TV Nationale.

 

Vraisemblablement pour les dirigeants de France Télévisions, tout événement qui pourrait réanimer ou réenchanter la construction européenne, relève d’une information annexe, peu intéressante surtout le jour de la première étape du tour de France.

 

Alors on sonne le petit régional, France 3 Alsace qui sonne à son tour des commentateurs de hasard, parfois sans formation bien établie, si ce n’est, dirait-on, celle prodiguée par la fiche de Wikipedia, apprise pour la circonstance et de solides préjugés peut-être même anti-Kohl, pour assister, le maître des lieux, le journaliste « maison ».

Ce n’est pas le cas  évidemment d’un universitaire, responsable d’une unité d’enseignement de l’Europe à Nancy qui a éclairé les commentaires. L’inconvénient, c’est que les textes des discours ne leur sont pas communiqués, même sous embargo avant le prononcé, comme cela se fait parfois. Ni pré-commentés ! On se contente donc de l’écume des propos pourtant attendus, guettés même, compte tenu de l’importance des intervenants et de l’espérance européenne relancée.

En marge, l’Eurométropole de Strasbourg grapille quand même une parcelle de « gloire » en échange d’une mise sous cloche isolante de certains quartiers et axes de circulation durant plus de 24 heures. La maire-adjointe, chargée des affaires européennes aura droit brièvement à un siège de commentateur. En Européenne convaincue elle comprend toute la portée de ce qui est dit. Heureusement !

Au demeurant, la pérennité du siège du Parlement semble en même temps confirmée, avec un écho au moins en Alsace ! On ose l’espérer. Le président français a assuré le maire que tout autre velléité recevrait de la part de la France une opposition ferme.

 

Un hommage unanime au Grand Européen.

 

Capture d_écran 2017-07-02 à 18.21.53

Tableau réalisé par le PE

Après la mise en place du cercueil recouvert du drapeau européen, au centre de l’hémicycle, se succèdent les discours d’éminentes personnalités en activité ou retirées mais qui ont oeuvré en relation avec le chancelier allemand de 1982 à1998.

Assez inévitablement convenus en la circonstance, plusieurs discours font état en marge de l’œuvre politique connue et reconnue dans la construction européenne et la réunification de l’Allemagne, de l’étonnante sensibilité de ce colosse de 1m93, prompt à laisser couler quelques larmes d’émotion.

 

Ici en verbatim quelques sélections sans doute trop arbitraires dans la marée haute de cette matinée empreinte d’une grande émotion.

 

Capture d_écran 2017-07-02 à 18.20.26

MmeMerkel entourée de Bill Clinton et de Emmanuel Macron (Photos  PE)

Jean-Claude Juncker, président de la Commission Européenne:

 

Helmut Kohl était un patriote allemand. Mais il était aussi un patriote européen. 

Pour     Helmut Kohl, l’unité allemande était indissociable de l’unitéeuropéenne. Deux faces d’une même médaille.

– Helmut Kohl ne fut pas seulement l’architecte de l’unité allemande. Il a, plus que d’autres, contribué de manière cruciale à la réconciliation entre l’histoire européenne et la géographie européenne.

– Sans lui, l’euro n’aurait pas vu le jour.

– Repose en paix, Monsieur le Chancelier fédéral, mon cher ami. Après une vie si intense, tu as bien mérité du repos. Un repos éternel.

 Bill Clinton, ancien président des Etats-Unis

 – Helmut Kohl nous a donné la chance de participer à quelque chose de plus grand que nous-mêmes, plus grands que notre mandat, que nos carrières.

– Une politique ce n’est pas la domination mais la possibilité que les citoyens s’épanouissent

-Vous avez fait du bon travail pendant votre vie.

-Dors bien mon ami, tu l’as mérité.

 

Dmitri Medvedev, président du gouvernement de Russie

 – un grand dirigeant qui a ouvert la voie de l’unité allemande

– mon pays la Russie a été pour lui un partenaire loyal parce que nos peuples ont bien compris le danger de la confrontation et la valeur de la paix

 Antonio Tajani, président du Parlement Européen

– Helmut Kohl était un visionnaire et un homme d’État qui s’est battu pour la réconciliation et l’unité entre les peuples européens 

 Emmanuel Macron, président de la République Française.

 -Pour ma génération, Helmut KOHL c’est déjà une part de l’histoire européenne.

– C’est aussi l’homme qui, à plusieurs reprises, a su prendre des décisions courageuses, parfois contre son opinion publique, parfois lorsqu’elles n’étaient pas attendues ou souhaitées.

– Il fut un ami de la France. Sa relation avec la France était nourrie par sa mémoire personnelle, familiale, historique, pétrie de la curiosité qu’éprouvait ce natif de Rhénanie à l’égard de ses voisins, projetant son regard au-delà du fleuve qui nous est ici voisin, et préférant les ponts aux frontières ou parfois aux murs.

 – Le pragmatisme, le sens du réel, l’habileté politique sont formidablement utiles, mais ils ne construisent rien. Ce sont les idéaux, éclairés par l’amitié et l’épaisseur d’une vie, qui donnent corps à nos projets, qui les font durer.

C’est à cela qu’avec Angela MERKEL je souhaite redonner un sens, une réalité, une densité.

 Angela Merkel, chancelière de l’Allemagne Fédérale

– A la fin de ses mandats , l’Allemagne était unie et pour la première fois dans son histoire, en paix avec tous ses voisins.

 Visiblement le courant passe bien entre la chancelière et le président ,sous le regard ému et bienveillant de Bill Clinton.

Evidemment la grande Européenne, Simone Veil, première présidente du Parlement Européen en 1979 a été regrettée et louangée unanimement. Officiellement par JC Juncker et Emmanuel Macron.

A elle aussi, on peut offrir la prestation remarquable  de l’Orchestre Universitaire de Strasbourg tout au long de la cérémonie avec un répertoire opportun et avec brio .

 

Antoine Spohr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s