Une virée en tramway du Parlement Européen au Centre de Kehl, en présage ?

 

Un désir ? Une utopie de plus ? Un délire de «  fou d’Europe ? Une vision ? Une réalité sous-jacente donc méconnue ? Peut-être?

Un peu de tout cela sans doute et on voit le cœur de l’Europe battre plus fort et irriguer directement un espace de plus en plus vaste. La capitale européenne est devenue Eurométropole, Strasbourg s’adjoignant 32 communes voisines. Un peu à part, tente de vivre un Eurodistrict ( 107 communes) qui enjambe le Rhin pour assurer une coopération transfrontalière de plus en plus efficace. Voyant encore plus grand, certains osent parler d’Oberrhein , de Rhin Supérieur…usw.

 

Embarquement immédiat:Capture d_écran 2017-06-19 à 19.52.29

Le Pont de l’Europe, le pont ferroviaire, le pont Pflimlin, la passerelle Mimram et à présent le tram sont autant de traits d’union qui se sont incrustés naturellement, presque spontanément dans les esprits.

 

Un aréopage de 150 eurodéputés et diplomates, accompagnés de quelques amis de l’Association Parlementaire Européenne (APE), puissance invitante, présidée par le député italien Herbert Dorfmann et bien sûr les personnalités de la Ville coorganisatrice, s’est confortablement installé dans une belle et grande rame de la nouvelle génération.

Sans cahots, sans aucun arrêt, par un beau soir d’été, à travers une ville calme et si belle jusqu’au centre de Kehl pour y rencontrer un européen merveilleusement possédé d’Europe, le Oberbürgermeister Toni Vetrano.

Le maître céans et ses invités de marque: OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Chaleureux, enthousiaste, européen convaincu et convaincant, cet homme a , sans doute seulement dans son inconscient, car il faut être prudent, une perception qui rejoint plus ou moins la nôtre ci-dessus.

Il parle en effet de Strasbourg et Kehl comme d’un binôme quasiment siamois. Flatté par la qualité de l’auditoire qu’il accueille , il remercie avec pertinence dans un discours très étayé, soigneusement préparé, l’Europe et ses représentants qui ont permis cette jonction salutaire à tous les partenaires.

 

Alain Fontanel, 1° maire-adjoint de Strasbourg, soutenu par le regard approbateur de sa collègue Nawel Rafik Elmrini chargée plus particulièrement des affaires internationales et experte en matière d’Europe, n’a pu que reprendre à son compte les propos de ce « cousin germain ».

L’ambiance de la Garden Party fut tout aussi familiale, détendue, sans préoccupations immédiatement politiques. Cela peut attendre.

Vers la Garden Party:Capture d_écran 2017-06-19 à 19.59.23

Quelle est belle l’Europe, quand on la veut !

Antoine Spohr

Les photos  sont de Fiona Goerg

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s