Le rapporteur général de l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe Yves Cruchten  (Soc/Lux) communique, avant la session qui s’ouvre lundi prochain 2′ avril  à Strasbourg. Chaud…chaud!

Turquie : le rétablissement de la peine de mort et l’appartenance au Conseil de l’Europe  sont « incompatibles »

Strasbourg, 19.04.2017 – « On rapporte que le Président Erdogan envisagerait d’organiser un référendum sur la question du rétablissement de la peine de mort en Turquie », a déclaré Yves Cruchten (Luxembourg, SOC), rapporteur général de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) sur l’abolition de la peine de mort.

« Je tiens à rappeler qu’aucune exécution n’a lieu actuellement dans les 47 États membres du Conseil de l’Europe. Le rejet de la peine capitale est un principe fondamental de notre Organisation », a-t-il souligné.

« L’APCE a contribué à la suppression de la peine de mort sur tout le continent européen, en conditionnant l’adhésion au Conseil de l’Europe à l’instauration d’un moratoire sur les exécutions et à l’engagement d’abolir ce châtiment. L’Assemblée n’acceptera aucun recul sur cette question. Le Président Erdogan ne devrait se faire aucune illusion : rétablir la peine de mort serait purement et simplement incompatible avec le maintien de la Turquie au sein du Conseil de l’Europe ».

324 parlementaires  issus des parlements nationaux des 47 Etats membres ( la Turquie est un des membres fondateurs) débattront. Nous en rendrons compte.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s