« Urbi et orbi » : de Strasbourg à l’Europe toute entière et au-delà. Qu’on permette ce petit dévoiement sémantique de circonstance pour, par allusions, remarquer, voire célébrer cette foi en l’Europe dont certains veulent encore témoigner, comme ici à Rome, dans la ville où furent signés les traités fondateurs en 1957,le 25 mars.

Périple, pélérinage aussi, (le pape n’étant pas concerné du tout) avec cette étape majeure en point de départ, d’une longue marche pour l’Europe. Les chefs de gouvernement des Etats européens y tenaient alors séance plénière commémorative et sans doute constructive, du moins peut-on l’espérer.

Un drapeau étoilé de 40 m2.

Les Jeunes Européens Strasbourg, les Membres du Mouvement Européen Alsace, ceux de l’Union des Fédéralistes Européens forment cette longue théorie de pèlerins dans des accoutrements bariolés qui a sillonné les rues de Rome avant de s’agglutiner sur la place du Capitole, en plein cœur de la capitale italienne.

On ne les dissociera pas selon leur chapelle, eux qui sont associés à la même cause et on sait qu’ils ont «trimballé » de conserve, dans le métro romain, ce drapeau, symbole en tissu lourd de 42 m2 . Calculez S x H ( hauteur) x d ( densité) et vous aurez le poids. Lourd, mais il suffit aussi de le peser, la foi ne donnant pas des ailes « allègeantes ».

Cette belle opération triomphale dite « Marche pour l’Europe 2017s» a été soigneusement préparée : 25° Congrès de l’Union des Fédéralistes Européens, Université d’Automne du Mouvement Européen organisée par la section alsacienne, Convention Européenne de la Jeunesse à Strasbourg ( jeunes de 38 pays). On a bien dit « jeune » : la plupart le sont par leur état-civil, d’autres parfois grisonnants, moins nombreux, le sont par le cœur. Osera-t-on ajouter, par l’intelligence partagée qui dicterait un slogan simple «  Hors de l’Europe point de salut ! ». La raison, quoiqu’il en coute aux orgueils nationalistes.

Dans ce genre de considération, on constate avec plaisir que les associations pro-européennes, europhiles, fédéralistes ou confédéralistes et autres pullulent un peu partout et particulièrement à Strasbourg, haut-lieu s’il en est de la construction européenne. A contrario, il est moins réjouissant de constater qu’on y retrouve toujours les mêmes, qui par engagement politique primordial, qui par expertise, qui encore par passion indéfectible et d’autres, individus curieux. On peut regretter de ne pas les voir participer à une organisation originale, à spectre très large : c’est…

« Pulse of Europe »: une initiative citoyenne.

 Née dans la dans la ville de la BCE ( Francfort-qu’on y voit pas malice) elle propose d’organiser dans de nombreuses villes d’Europe des réunions hebdomadaires, , d’europhiles de tous âges et de toute condition, le dimanche après-midi. Alors se suivent les prises de parole libre, orchestrée par des animatrices et des animateurs improvisés mais avec cette habileté prodigieuse que donne la conviction, une fois de plus la foi. Le tout souvent agrémenté de couleurs- pas que jaune sur bleu-, de musique- pas que l’Ode à la Joie – et peut-être d’autres attractions. On peut faire confiance à l’imagination libre de ces militants décomplexés, spontanés.

Pour l’Alsace,voyez le calendrier de dimanche sur le site abondamment fourni. La presse locale a largement couvert les manifestations avec bienveillance ( DNA comme Rue 89). Malheureusement on y a vu peu de militants d’âge plutôt mur. C’est pour eux aussi ! Peut-être seront-ils plus nombreux cette fois, le dimanche 9 sur la passerelle des Deux-Rives à 15h

Pour d’autres villes, consultez le site.

Antoine Spohr

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s